Vous pouvez signer la pétition sur le site de l'Assemblée nationale dès maintenant!

Signez-là maintenant en cliquant ici

 

Imprimez et postez

Vous pouvez aussi imprimer la pétition, la remplir et nous la faire parvenir par la poste.

Pour se faire, vous pouvez ouvrir et imprimer la version PDF.

Ouvrez la version PDF en cliquant ici

Lorsque vos feuilles seront remplies, vous pouvez tout simplement nous les faire parvenir par la poste à l'adresse :

ACPC Pétition pour les menés
4865, Legendre
Contrecœur
Québec
J0L 1C0

Texte de la pétition

Conserver la pêche aux poissons-appâts vivants selon la règlementation en vigueur depuis le 1er avril 2013.

  • CONSIDÉRANT QUE le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs associe l’utilisation des poissons appâts à un risque pour nos poissons sauvage dans ses communications et fait des sondages en ligne dirigeants les répondants vers cette conclusion ;
  • CONSIDÉRANT QUE les détenteurs de permis de poissons-appâts sont régis par des règles strictes d’exploitation qui leur interdit, entre autres, de posséder, transporter ou de vendre des espèces envahissantes ou en danger ;
  • CONSIDÉRANT QUE la pêche blanche est une activité économique importante au Québec qui subit directement les causes du réchauffement climatique et dont la vente de poissons-appâts est un apport économique important à plusieurs associations et pourvoyeurs ;
  • CONSIDÉRANT QUE le Ministères des Forêts, de la Faune et des Parcs envoie des biologistes accompagnés d’agents de la faune pour vérifier que les espèces vendues sont conformes aux règlements sous peine d’amendes ou retrait de permis ;
  • CONSIDÉRANT QUE la pêche aux poissons-appâts est considérée comme une tradition au sein des villages de pêche blanche du Québec et des programmes comme Pêche en herbe sont mis en place pour en assurer la relève ;
  • Nous, soussignés, demandons au gouvernement du Québec le maintien du statut quo sur la règlementation sur les poissons-appâts du Ministère des Forêts, Faune et Parcs pour assurer la continuité de la pêche aux poissons-appâts vivants dans les zones permises du 20 décembre au 31 mars pour assurer la pérennité de la pratique de la pêche blanche.